• Du côté de Ranrouët

      Allez, on est le 31 août et je vous dois un article. Continuons à égrener les projets de 2020 avec la veste de Monsieur cousue d'après le livre La veste tailleur homme de Sébastien Espargilhé, qui propose un patron en tailles 46-54 accompagné d'un guide de montage traditionnel en pas-à-pas illustré de photos.

      Après quelques interrogations relatives à la taille à choisir et au placement des crans relatées ici, j'ai opté pour la taille 54 puisque cet individu fait un 50 carrure dos et 46 poitrine sur le tableau de mesures, que l'auteur précise que veste est cintrée et taille plutôt petit et que je savais qu'elle serait portée avec du fourbi dans les poches, si toutefois elle était portée. Après avoir trouvé une flanelle bleu marine chez Sacrés Coupons, je suis allée acheter les fournitures chez Lafayette Saltiel et ait passé l'été sur ce projet en étudiant deux pages par jour en moyenne. C'était suffisamment fastidieux pour ne pas prendre de surcroît des notes au fur et à mesure, donc voici quelques photos en cours :

    Du côté de Ranrouët

      À la différence du livre, je n'ai pas mis de toile de laine sous le plastron mais thermocollé les devants (là on atteint le fond puisque je ne saurais même plus vous dire quelle référence de Vlieseline j'ai choisi, G740 probablement).

    Du côté de Ranrouët

    Ajout de la poche poitrine et de la bande de passement appliquée sur la ligne de cassure du revers.

    Du côté de Ranrouët

    Je m'aperçois à l'instant que je n'ai pas suivi correctement les instruction de picotage du dessous de col puisque les picots sont sensés être perpendiculaires en dessous de la cassure.

    Du côté de Ranrouët

    La veste essayée avec les poches encore cadenassées

      À propos des instructions de confection, le contenu est très didactique et applicable, je ne me souviens pas de points cruciaux passés à la trappe comme s'ils allaient de soi.

    Du côté de Ranrouët

      Le cran du col est assez raté, je ne sais plus ce qui m'a mis dedans mais le col est trop large par rapport au revers. Mais comme Monsieur m'a par la suite demandé d'augmenter l'angle du cran pour pouvoir attacher ses micros dans l'ouverture sans que ceux-ci frottent sur le tissu, ça se voit moins.

    Du côté de Ranrouët

    Ce billet est tellement lacunaire que je ne saurais même pas vous indiquer la composition de cette doublure.

      Que s'est-il passé ensuite ? Eh bien la veste a été adoptée et portée toute une année, détrônant ainsi une Burberry d'occase aux épaules trop larges. Avertissement : les puristes risquent d'avoir un choc à la vue de ce travail de structuration massacré par le poids des objets glissés dans les poches mais à part mettre du grillage à la place de l'entoilage je ne vois qu'y faire. J'ai confectionné avec application une veste qui est portable et portée, ma mission s'arrête là. Mettons-nous donc à présent les doigts de pied en éventail pour la soire diapo des vacances avec mon Bernard Ménez :

    Du côté de Ranrouët

    Photos de blogueuse prises à proximité du meilleur coin caca de Saint-Nazaire

    Du côté de Ranrouët

    Ouais pas mal... même si les manches sont encore un peu longues.

      Le lendemain y a  René qui m'a fait des anguilles de la Brière au barbeuc avec du lard fumé, et j'ai coupé beaucoup de cheveux :

    Du côté de Ranrouët

      Quelques semaines après :

    Du côté de Ranrouët

    Au château de Beaumesnil

    Du côté de Ranrouët

    Du côté de Ranrouët

    En plein biomimétisme......

    Du côté de Ranrouët

    ...

      Trêve de bavardages, quittons-nous avec une vignette musicale qui amusera certainement ceux qui ont déjà croisé le chemin de Monsieur :


  • Commentaires

    1
    LaFrelon
    Mardi 31 Août 2021 à 15:01

    C'est toujours un bonheur de vous lire car vous êtes pédagogique, vos modèles sont intéressants et vous avez tellement d'humour smile!

    Votre veste est superbe, j'aimerais beaucoup en être à ce niveau de réalisation. Je ne me suis jamais lancée dans une telle aventure. J'ai bien tenté une chemise pour ma fille. Cela fait un an que je galère avec car j'échoue chaque fois sur le col. J'ai recommencé 4 fois puis j'ai laissé tombé.

    Je ne sais pas si vous aussi aimez la vignette musicale que vous nous offrez, en tout cas, je l'adore

      • Mercredi 1er Septembre 2021 à 00:13

        Merci beaucoup ; bien sûr que j'aime la vignette, je suis même en train de lire un livre sur ce groupe ! J'espère que vous aurez bientôt le déclic pour le col de chemise, c'est un cap à passer.

    2
    Mardi 31 Août 2021 à 22:05
    Sophie

    Ah, ces hommes qui utilisent la veste comme si c'était un sac à main...

      • Mardi 31 Août 2021 à 23:58

        Alors qu'ils seraient tellement mieux avec une banane biggrin

    3
    Cilou6
    Mercredi 1er Septembre 2021 à 12:44

    Je suis admirative de tes fentes de manches. J'avoue que je n'ai jamais osé m'aventurer dans des manches avec boutons qui sont pourtant très chic.

    Une fois de plus bien joué :)

      • Jeudi 2 Septembre 2021 à 10:12

        Faire l'extrémité des manches ça va si on est minutieux, c'est plutôt la couture de l'emmanchure que je trouve reloue avec les divers embus à gérer, les épaulettes et la cigarette.

    4
    Mercredi 1er Septembre 2021 à 16:09

    Wahou la veste ! Ca c'est de la couture ! Tu dois être bien contente de la voir portée si souvent, elle est donc validée. Sur les photos les manches ne me semblent pas trop longues. Sur la première, j'ai même eu l'impression qu'elles étaient un peu courtes.

    (ouch les poches pleines de "trucs" qui tirent vers le bas)

      • Vendredi 3 Septembre 2021 à 09:22

        Alors non seulement j'ai le plaisir de la voir régulièrement portée, mais également celui de la retrouver balancée en vrac sur le canapé en fin de journée. Pour les manches, les codes de l'élégansse veulent que la veste s'arrête à la naissance de la main, et si on aperçoit un liseré de chemise c'est encore mieux !

    5
    Liseli
    Jeudi 9 Septembre 2021 à 21:57

    Cool de voir le résultat terminé! J'admire surtout le parcours capillaire de Monsieur avec intérêt: c'est qui son coiffeur à tout hasard?

      • Jeudi 9 Septembre 2021 à 23:27

        Moi-même, j'ai peaufiné la coupe "12 mois" : chaque été, on coupe.
        et l'Oréal pour cette année aussi...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :